Flux RSS

Three bears 3/5

Publié le

Aujourd’hui je vous dévoile la troisième partie de ce dessin de Prairie Schooler, inspiré du célèbre conte Boucle d’Or et les trois ours. Dans cette partie supérieure droite nous découvrons la suite de la forêt où sont allés se promener les ours, mais aussi voici la petite chipie de Boucle d’Or, qui fait intrusion dans leur maison.

 

Today I’m going to show you part three of this chart by Prairie Schooler, called three bears. This is the upper right part, where we discover -finally- one of the characters of the story, Goldilocks herself. She holds a flower in her hand, and a bird is flying towards the bears’ house. I have stitched also the upper part of the tree, below the ABC-123-BEARS letters.  

 

 

Puis Boucle d’Or monta à l’étage, dans la chambre à coucher des Trois ours. Elle s’allongea d’abord dans le lit du grand, énorme ours ; mais celui-ci était bien trop grand pour elle. Alors elle essaya ensuite le lit de l’ours moyen, mais celui-ci était trop grand aussi. Alors elle s’allongea dans le lit du petit, minuscule ours et il lui convenait si bien qu’elle rabattit la couverture sur elle et s’y endormit profondément.

C’est à ce moment que les ours, pensant que leur porridge aurait assez refroidi, rentrèrent chez eux pour le petit-déjeuner. Boucle d’Or avait laissé la cuillère du grand, énorme ours, plantée dans son porridge.

« Quelqu’un a touché à mon porridge ! »

s’exclama le grand, énorme ours, avec sa grosse voix bourrue. Et quand l’ours moyen regarda son bol, il vit que la cuillère était également plantée dedans. Il s’agissait de cuillères en bois ; si elles avaient été faites d’argent, Boucle d’Or les aurait sûrement dérobées.

« Quelqu’un a goûté à mon porridge ! »

dit l’ours moyen avec sa voix moyenne.

Puis, le petit, minuscule ours, regarda son bol, où se trouvait la cuillère, mais où il n’y avait plus de porridge.

Quelqu’un a goûté à mon porridge, et a même tout mangé !

dit le petit, minuscule ours, avec sa petite, minuscule voix.

 

Then Goldilocks went upstairs into the bed-chamber in which the three Bears slept. And first she lay down upon the bed of the Great, Huge Bear; but that was too high at the head for her. And next she lay down upon the bed of the Middle Bear, and that was too high at the foot for her. And then she lay down upon the bed of the Little, Small, Wee Bear, and that was neither too high at the head nor at the foot, but just right. So she covered herself up comfortably, and lay there till she fell fast asleep.

By this time the Three Bears thought their porridge would be cool enough, so they came home to breakfast. Now Goldilocks had left the spoon of the Great, Huge Bear, standing in his porridge.

« Somebody has been at my porridge! »

said the Great, Huge Bear, in his great, rough, gruff voice. And when the Middle Bear looked at his, he saw that the spoon was standing in it, too. They were wooden spoons; if they had been silver ones, Goldilocks would have put them in her pocket.

« Somebody has been at my porridge! »

said the Middle Bear in his middle voice.

Then the Little, Small, Wee Bear looked at his, and there was the spoon in the porridge-pot, but the porridge was all gone.

« Somebody has been at my porridge, and has eaten it all up! »

said the Little, Small, Wee Bear, in his little, small, wee voice.

Publicités

À propos de argone

Food and travel photographer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :