Flux RSS

Des petits chromos …

Publié le


Vous savez maintenant que j’aime bien « chiner » en brocante, et parfois je montre ici mes petits trésors. Voici mes dernières acquisitions, il s’agit de petits chromos, ces images qui se trouvaient dans les friandises ou qui étaient distribuées par les grands magasins, et que collectionnaient les enfants.

 

 


Now that you know me well, you are certainly aware that I like to stroll sometimes in flea markets and buy some old stuff, cards, scissors or anything else !! 😉
Here are my latest acquisitions, old colour prints that you used to find in candy or chocolate bars, or that shopping malls used to give away, for the kids to collect.

Ces quatre chromos édités par la marque de chicorée « La sans rivale » sur fond or, ont de très belles couleurs. Chaque image comporte une devinette en rapport avec l’illustration, et je vous ferai jouer très prochainement, vous voulez bien ??? 😉

Le verso de la carte est bien sûr l’occasion de vanter le produit, où l’on met en garde le consommateur contre des contrefaçons éventuelles ! Il y est fait allusion à Anselme Payen qui a écrit plusieurs traités scientifiques.

At the back of the card, the manufacturer sings the praises of his product, and warns the reader against fake « La sans rivale » (« the unriivalled ») chicory.

Même si elles sont peut-être moins belles car bien moins colorées et plus récentes, j’étais très heureuse d’acquérir ces quatre cartes publicitaires des chocolats Révillon sur la broderie, car les cartes sur ce thème sont assez rares.

Though they are not so shiny and as colourful, I was rather proud to find these four advertising cards from Revillon chocolates brand, that still exists here. This collection is called « la leçon de broderie » (the stitching lesson »).

Ce ne sont là que quatre cartes, numérotées, souvent la collection complète comporte douze illustrations, mais pour celle-ci je n’en ai aucune certitude. Qui sait je pourrai peut-être compléter la série ?

These are only four cards of the collection, that I presume should count twelve pieces. (though I’m not sure of that). I hope one day I will find the other cards, who knows ?

Contrairement à celles dont je vous ai parlé plus haut, les cartes ne comportent pas de publicité au dos, mais une description technique de l’illustration au recto, ainsi que des conseils.

At the back of the card, a few lines describe what we can see on the front side : from left to right : « colour embroidery », « satin stitch », « stitched initial », « drawn thread ».

 

 

L’invention de l’impression couleur par chromolithographie dans la première moitié du XIX eme a révolutionné le « marketing » d’après 1860.
Fidéliser les clients en leur donnant une « image » de la même manière dont on récompense les écoliers studieux !
Il y a vite matière à collection, d’autant que les marques et les imprimeurs rivalisent d’inventivité …

Si vers 1890-1900, le succès du publipostage et de la vente par correspondance a rendu caduque aux Etats Unis ce media pub « courte portée », l’usage du « chromo » décline lentement en Europe jusqu’aux années 1920-30, laissant place à la publicité « moderne » des journaux et à la technique quadri offset.

source : bastille chromo


Publicités

À propos de argone

Food and travel photographer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :